FORMATIONS

 ET VOICI LA SESSION 2

affiche FED  couverture session 2 nov 21.jpg

   

  Que tu sois amateur ou professionnel, cette formation danse peut t'intéresser. 5 ans que Fériel réfléchit à cette formation 

et place ses 25 ans d'expérience à travers 3 jours intenses, de danse, de corps, de théorie, de pratique, de recherche, de compréhension, d'essais expérimentaux, d'échanges, de moments forts et conviviaux ... 

Objectifs :

 

   Mieux comprendre, mieux connaître ta danse, avoir des clés pour retravailler ou les transmettre. Trouver des solutions, se questionner, se challenger... 

    Parce que danser est un plaisir et une remise en question constante au milieu   d'émotions. Cette formation à pour but d'apporter plus que de la technique... Rejoins nous pour 3 ou 5 jours (avec le we de stages intensifs) de passion commune, la danse. 

Plus d'informations et inscriptions 

à partir du 15 août.

Demander le dossier d'inscription. 

Places limitées de 8 à 10 personnes maximum

Merci aux participantes de la session 1. 

De beaux moments de partage à travers la danse et des émotions fortes comme on aimerait plus en vivre ... 

 Voici quelques retours.  

affiche FED ok.jpg

Zayane

Pourquoi j’ai adoré cette formation? Voilà, on est au clair dès le début: j’ai adoré. Tout d’abord parce que je connais Feriel depuis maintenant plusieurs années en tant qu’artiste et enseignante de danse et qu’elle avait d’emblée toute ma confiance, qu’elle n’a absolument pas déçue. J’ai trouvé que cette formation était très construite avec une vraie progression pédagogique (et avec 15 ans d’expérience dans l’enseignement scolaire, je sais de quoi je parle et j’ai apprécié ce travail mené en amont). Feriel nous a guidées dans nos propres recherches avec beaucoup de bienveillance et nous étions actives de bout en bout , que ce soit en dansant ou pendant les moments d’échanges verbaux. Je tiens d’ailleurs à souligner particulièrement ces moments d’échanges qui ont été passionnants pour moi : comme je l’ai fait remarquer au cours de la formation, nous danseurs avons rarement l’opportunité de pouvoir dialoguer et se présenter avec nos pairs de façon construite et de pouvoir développer notre relation particulière avec notre art. Souvent , que nous soyons élèves ou profs, nous sommes pris par le temps , et même lors des festivals il est difficile de trouver un moment où l’on peut se poser et discuter de nos visions de la DO , évoquer notre vision de nous mêmes en tant que pratiquants de la DO et expliquer nos processus créatifs ou nos bloquages. Nous étions en petit comité pour cette première session et le hasard a très bien fait les choses puisque nous étions toutes avec des personnalités et des parcours tres différents, ce qui a considérablement enrichi nos discussions et nos exercices de danse. Un autre “détail” que j’ai également beaucoup apprécié, c’est le fait que nous avons partagé nos repas de midi sur place : ça maintenait un lien sur toute la journée et j’ai aussi pris plaisir à nos discussions hors cadre de la danse (petit commentaire pour toi Feriel: j’ai vraiment bien aimé avoir l’opportunité de te connaître un peu mieux sur un plan plus personnel. Ça n’a fait que confirmer les bonnes ondes que je sentais ) . Et pour ce qui concernait les moments de danse purs , ce qui m’a plu c’est de pouvoir m’exprimer sans -pour ma part- me mettre aucune pression, en me sentant libre et au contraire être encouragée vers cette liberté, même au moyen d’exercices bien ciblés. Un autre aspect très important de cette formation a été axé sur nos émotions: nous avons été amenées à les extérioriser et à en tirer profit pour nourrir notre créativité. C’était très intense et assez bouleversant pour moi à certains moments. Chacune a pu s’exprimer comme elle le souhaitait et le pouvait et à aucun moment je n’ai senti de jugement. Je pense sincèrement que ce type de formation est absolument nécessaire: autant que les formations techniques , chorégraphiques pour certains, culturelles pour progresser . Le thème de l’improvisation et de la création personnelle est peu souvent abordé dans le monde de la danse orientale (ce qui est assez étonnant finalement puisque beaucoup de danseuses/danseurs de renom avouent volontiers pratiquer l’improvisation sur scène ou lors de prestations événementielles , et que c’est une pratique plutôt valorisée). En bref , une formation très intense et riche , que l’on aurait pu aisément prolonger. Merci du fond du cœur de nous avoir offert ces instants.

affiche FED ok.jpg

Claire

3 jours ne sont que quelques gouttes d'eau dans une vie. Et pourtant. Cette formation a clairement marqué un avant et un après.

Je remercie grandement Fériel d'avoir organisé ce type d'événement qui représentait tout ce dont j'avais besoin et a enclenché, je pense, de nombreux déblocages notamment concernant le lâcher prise. Je crois, après coup, que je ne connaissais tout simplement pas la signification de ce terme  Au-delà de la danse, ces 3 jours m'ont permis de comprendre plus de choses sur moi-même. Je pense que j'aborde mes apprentissages de façon totalement différente, que mon regard sur ma danse a changé (au moins un peu). Les ateliers d'improvisation m'ont réellement fait un bien fou : j'ai découvert que je savais faire des choses. Plus que je ne le pensais. 

J'ai pu également faire de superbes rencontres. Voir mes paires danser et créer a été très enrichissant. Un bonheur de voir ces différentes personnalités s'exprimer. Certains exercices ont été plus difficiles que d'autres pour moi (danser seule devant les autres notamment) mais ils ont été nécessaires afin de poursuivre mes questionnements sur la danse : Pourquoi je danse ainsi ? Quelle danseuse voudrais-je être ? Qu'est-ce que je veux transmettre ?

Vraiment, cette formation m'était indispensable.

 

Claire 

 

Voilà  

affiche FED ok.jpg

Sandrine

Tout d'abord, je te remercie pour ton dynamisme, ta bienveillance, ta pédagogie et ton écoute des mots et des corps de chacune d'entre nous.

Sur un plan personnel, cette formation arrivait à un moment clé pour moi. 

J'ai été très touchée de différentes façons lors de plusieurs temps de la formation et le travail engagé sur ces trois jours résonne bien au-delà de la danse.

J'ai rencontré de belles personnes, beaucoup appris et je me suis toujours sentie évoluer dans un cadre sécurisant. Le fait d'être en tout petit groupe était un gros avantage.

Tu es venue toucher des fragilités et éclairer des forces. Tu as apporté des conseils, des outils et tu as permis des petits débuts d'évolution que je pourrai approfondir et travailler à mon rythme.  

Le deuxième jour était riche en émotions parfois contradictoires d'ailleurs. Je me suis sentie un peu "secouée" en cette fin de deuxième journée mais c'est sûrement celle-ci qui me marquera davantage et qui me permettra le plus d'avancer. 

 

D'un point de vue plus général :

C'est une formation innovante par les thèmes d'ateliers, son format de 3 jours et l'appui sur les personnalités, les parcours et les difficultés de chaque stagiaire.

Elle permet une réflexion personnelle sur sa danse.

L'alternance théorie/pratique était très utile. Les temps d'échanges pour avoir des temps de réflexion, de partages, de structuration par les mots puis les temps de danse pour chercher, tester et partager par le corps, se situer par rapport à la théorie.

Partir du lâcher prise et de l'écoute musicale vers l'impro puis la chorégraphie est une progression qui fonctionne bien. 

J'ai beaucoup apprécié les alternances de phases de danse seule, seule mais dans le groupe et à deux. L'alternance danse et observation des autres stagiaires aussi.

Le travail chorégraphique en duo permettait de bien mettre en pratique ce qui avait été vu le matin.

Terminer par le solo de chacune était bien aussi. Le duo permettait de lancer le solo je trouve que l'on retrouvait l'univers de chacune qui s'était dévoilé peu à peu au cours des jours précédents.

Très agréable aussi de partager les repas le midi. 

Au plaisir de partager d'autres moments de danse avec toi,

 

Sandrine